article-blog

Comment rédiger un article de blog

Vous souhaitez devenir bloggeur professionnel ou vous avez besoin de créer des contenus de blog pour le compte de vos clients ? Cet article est fait pour vous !

J’aborde ici la rédaction d’article de blog en vous donnant des astuces qui vous permettront de créer des contenus intelligents sans avoir à y passer plus de temps qu’il n’en faut.

Dans ce secteur depuis de nombreuses années, j’ai eu envie de partager la méthodologie efficace que j’utilise presque quotidiennement pour créer des textes pointus, bien conçus, et pour lesquels je passe le temps nécessaire et pas une minute de plus !

Tout est question d’organisation, et vous allez voir que structurer votre texte à l’avance est l’astuce qui vous permettra de travailler de façon optimale, et de gagner un temps fou sur votre planning, que j’imagine déjà bien chargé.

Pour moi, il y a 6 étapes clé dans la réalisation d’un article de blog, découvrons les dès maintenant !

Trouver un titre accrocheur

Quand il s’agit d’article de blog, le titre est un élément essentiel ; à sa lecture, l’internaute doit tout de suite se dire : tiens j’ai envie d’en savoir plus ! C’est, comme qui dirait, la base en ce qui concerne la création de content marketing (ou marketing de contenu pour les non-anglophones).

Le titre est aussi important pour vous en tant qu’auteur, car c’est lui qui va définir et mettre en place un certain cadre pour votre texte.

L’objectif d’un article de blog : être lu/être commenté/être partagé sur les réseaux sociaux. C’est ça l’ère du web 2.0 !

Pour savoir si votre titre d’article est pertinent, posez-vous les questions de savoir si :

  • Votre titre est-il suffisamment accrocheur ?
  • Votre titre est-il évocateur du contenu de l’article qui suit ?
  • Votre titre est-il parlant pour la cible de lecteur visé ?
  • Votre titre est-il aussi court qu’efficace ?

Rédiger une intro parfaite

L’intro a une fonction essentielle au sein d’un article de blog. Pour qu’elle soit efficace, elle doit contenir plusieurs éléments tels que :

  • Un rappel de l’objet de l’article
  • Le type de lecteur à qui il s’adresse
  • Idéalement un récapitulatif des différents paragraphes que l’on va retrouver dans le corps du texte

Si l’intro est bien construite et bien rédigée, le lecteur aura envie, ou plutôt besoin, de poursuivre sa lecture pour trouver les réponses à ses problématiques.

Le corps de texte : la colonne vertébrale d’un article

Vous rappelez-vous des rédactions que l’on nous demandait de rédiger au lycée ? Et bien construire un article de blog, c’est à peu de chose prêt pareil. Le corps de texte doit être organisé sous forme de paragraphes distincts, avec chacun un titre et une idée développée.

La raison est simple, cela va faciliter la lecture et la rendre plus agréable pour l’internaute. Créer des phrases courtes, logiques, et sauter des lignes permettront de rendre le parcours de découverte de l’article tout aussi fluide.

De plus, ce qu’il faut garder en tête, c’est que créer des articles pour le web requiert de remplir certaines exigences. Le SEO ou référencement naturel vous disent probablement quelque chose, enfin, je l’espère.

En blogging, les articles doivent remplir un certain nombre de critères et être optimisés pour le SEO ; notamment :

Le contenu doit être riche d’informations pertinentes et utiles pour le lecteur

Il doit contenir un certain nombre de mots-clés spécifiques.

On doit y mettre en valeur les idées principales pour que l’article puisse être lu facilement en diagonal.

Il faut prendre soin d’y intégrer des éléments pour optimiser le SEO comme les balises H2, des sous-titres…

En blogging, le rédacteur n‘hésite pas regrouper ses idées sous forme de listes à puce pour faciliter la lecture des visiteurs, mais aussi à mettre en gras certaines parties de textes, toujours avec le même objectif.

Les blogueurs les plus aguerris sauront mettre les idées principales de chaque paragraphe dans un encadré en fin de partie pour retenir l’attention des lecteurs.

Un corps de texte efficace est un corps de texte structuré ! Ceci une règle d’or à ne pas oublier.

Inclure de belles images

Pour être plus lisible, plus attractif, et plus agréable à lire, le corps de texte doit être balisé de plusieurs images illustrant de façon pertinente votre sujet.

Les images créent une pause visuelle et permettent au lecteur de reprendre son souffle avant de poursuivre sa lecture. Elles sont surtout très utiles quand les articles sont très longs.

Les images apportent de la valeur à votre texte à condition de bien les choisir évidemment.

Conclure en beauté !

Un texte abouti contient généralement une conclusion (ou à défaut une phrase qui annonce le mot de la fin). On y reprend généralement les grandes lignes de son article de façon synthétique.

Elle comporte aussi des mots-clés qui encouragent le lecteur à passer à l’action, que ce soit pour :

  • Rédiger un avis
  • Partager la publication sur les réseaux sociaux
  • S’abonner à la newsletter en laissant son adresse mail
  • Cliquer sur un lien pour lire un autre article
  • Poser une question

Ajout des éléments SEO et publication

Avant de publier votre article sur le web, il va falloir l’optimiser pour améliorer son SEO. Cela consiste principalement à créer :

  • Des balises title (titre qui va apparaître dans les SERP Google et des autres moteurs de recherche)
  • Une meta description accrocheuse (description de la page qui apparaîtra aussi dans les SERP)
  • Des tags ou mots-clés relatifs au contenu et à la thématique de votre article.

Enfin, il faudra relire vos contenus avec attention, afin de traquer toute faute de grammaire ou d’orthographe. Mon astuce est d’utiliser un correcteur en ligne en complément de votre relecture personnelle.

Votre texte est prêt, il ne vous reste alors plus qu’à le mettre en ligne !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.