amazon-fba-vendre

10 conseils pour vendre avec Amazon FBA

Amazon FBA, ça fait rêver pas mal de monde. Un système logistique qui profite bien aux vendeurs, puisque le géant du e-commerce se propose de gérer les livraisons et les éventuels retours pour vous. Vous auriez vraiment tort de vous en priver… Mais devez-vous pour autant foncer tête baissée et vous lancer sur Amazon FBA sans vous renseigner ? Bien sûr que non ! Si vous voulez bien vendre avec Amazon FBA et devenir un e-commerçant à succès, il faut maîtriser toutes les subtilités de ce service. Pour vous aider, voici nos dix meilleurs conseils.

Connaître le fonctionnement d’Amazon FBA

Commençons par la base. On a vu trop de vendeurs se lancer sur Amazon FBA sans en avoir compris le fonctionnement. Évidemment, ils se sont mordu les doigts. Mais rassurez-vous, ça ne vous arrivera pas, si vous êtes sur cet article, c’est que vous avez compris qu’il faut bien se renseigner avant de se lancer sur n’importe quelle plateforme ou service. À la fin de cet article et de nos 10 conseils, vous pourrez peser le pour et le contre et décider de vous lancer, ou non, sur Amazon FBA.

FBA signifie Fulfillment by Amazon, que l’on peut traduire par “expédié par Amazon”. C’est donc un système logistique que ce géant du e-commerce vous propose. Lorsque vous débutez sur FBA, vous devez constituer votre stock, l’empaqueter, et l’étiqueter. Ensuite, vous envoyez toute votre marchandise à l’entrepôt Amazon le plus proche de chez vous. Il en existe cinq à ce jour : Saran près d’Orléans, Montélimar dans la Drôme, Sevrey en Saône-et-Loire, Lauwin-Planque dans le Nord, et Boves près d’Amiens. Un sixième devrait ouvrir ses portes fin 2018 en région parisienne.

Une fois qu’Amazon a reçu votre stock, ses employés se chargent d’expédier les commandes passées via Amazon, ou votre propre site de e-commerce. L’enseigne s’occupe également des retours et des échanges. Il s’agit donc pour vous de gagner du temps et de pouvoir vous concentrer sur les tâches qui vont faire grandir votre activité. Vous profitez, en outre, d’un service réactif et de qualité, vos clients ont donc toutes les chances d’être satisfaits de la livraison.

Soyez réglo : inscrivez-vous au RCS

Une fois que vous serez décidé à vous lancer sur Amazon FBA, il vous faudra un statut professionnel. C’est LA condition indispensable pour exercer légalement le métier de commerçant. Et n’essayez pas de le faire hors-cadre, ça n’en vaut vraiment pas la peine.

Il faudra donc vous inscrire au Registre des Commerces et des Sociétés (RCS). Il vous faudra aussi choisir le statut qui vous convient le mieux : microentrepreneur, EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée), SARL (Société à responsabilité limitée) ou SAS (Société par actions simplifiées).

Votre compte Amazon Professionnel

Pour passer à Amazon FBA, il faut faire partie du réseau de vendeurs professionnels du site. Vous devez donc avoir ou créer un compte simple, que vous allez transformer en compte professionnel.

Vous devrez alors vous acquitter de certaines sommes pour profiter du service : une somme fixe chaque mois, selon votre statut de vendeur Amazon, une commission sur chaque vente sur le site d’Amazon, et une somme par produit expédié par Amazon.

Retenez bien ces tarifs, car il vous faudra les prendre en compte plus tard.

Choisissez-bien vos produits…

C’est bien beau d’avoir un compte Amazon Professionnel et une microentreprise, mais il vous faut aussi des produits à vendre ! Et vous vous demandez certainement comment les choisir. Pour cela, Amazon FBA propose un outil assez performant : Amzshark. Mais il faut prendre en compte qu’il se base sur le marché américain. Les comportements d’achat et les besoins ne sont pas toujours les mêmes en France !

Pour débuter, on vous conseille de prendre soit des produits qui parlent à tous (cuisine, salle de bain, des produits utiles!), soit des produits de niche (si vous êtes capable d’étudier ladite niche). Oubliez ce qu’il y a entre les deux. Ce marché vous sera accessible plus tard, pour l’instant, il s’agit de vous faire la main.

… Et vos fournisseurs

Quand vous aurez choisi vos produits, il faudra trouver les fournisseurs qui vont vous offrir les meilleurs prix. Regardez du côté des plateformes chinoises, mais faites attention aux arnaques. Posez toutes vos questions aux fournisseurs avant de choisir, ne choisissez pas le moins cher. Optez pour le moins cher ET le plus fiable.

Apprenez à négocier

Si le fournisseur le moins cher ne vous paraît pas fiable et que vous devez opter pour un concurrent plus cher, essayez de négocier. Vous devez apparaître professionnel et sérieux pour obtenir une réduction. Tentez le coup ! Négocier est un art que vous maîtriserez en le pratiquant le plus souvent possible.

Pensez à la TVA et aux droits de douane

Si vous achetez vos produits en grande quantité et en dehors de l’Union européenne, vos marchandises risquent d’être contrôlées en arrivant sur le territoire français. Vous devrez alors payer des taxes de douane et, bien sûr, la TVA.

Les droits de douane seront calculés en fonction de la valeur et de la nature des produits.

Vous pouvez vous renseigner en ligne afin d’inclure ces taxes dans vos tarifs prévisionnels.

Des marges raisonnables

Au moment de fixer vos prix, vous devez donc inclure les frais d’Amazon FBA, la TVA, les droits de douane, etc. Et il faudra rester dans la jauge de prix pratiqués sur le marché. On a vu beaucoup de vendeurs débutants se prévoir des marges de 10, 15, 20 €. C’est ambitieux. Trop ambitieux ! Cette tactique ne marche que sur certains produits et il faut être sûr de son coup. Ce qu’on vous conseille, c’est de prévoir des marges plus faibles – entre 2 et 6 € – sur des produits qui se vendent facilement. Si vous réalisez plusieurs ventes par jour, tous les jours, vous vous y retrouvez finalement mieux qu’avec un produit à 20 € de marge qui se vend deux fois dans le mois. Pour nous, un bon produit doit déclencher au moins 5 ventes par jour.

Prenez le temps de mettre vos produits en valeur

Pour qu’un produit se vende bien, il faut qu’il réponde à un besoin et qu’il soit dans la gamme de prix que vos prospects sont prêts à payer. Mais il faut aussi qu’il inspire confiance. Une photo pixelisée, une description bourrée de fautes d’orthographe, et des informations manquantes sur le produit, vont faire fuir les clients. Alors prenez le temps de faire de belles pages produit, autant au niveau des photos que des textes. Plus vous donnerez d’informations, plus vos prospects seront en confiance et seront alors bien plus susceptibles d’acheter !

Assurez votre SAV avec un auto-répondeur

La crainte de tous les vendeurs Amazon, c’est les avis négatifs. Car les personnes satisfaites laissent rarement un avis. Mais les clients mécontents, eux, adorent le faire savoir, et ça peut tuer votre business.

Notre stratégie pour éviter ceci, consiste à inciter vos clients à laisser un avis positif et à vous solliciter au moindre problème, afin qu’il n’y ait pas lieu de laisser un avis négatif. Cette stratégie fonctionne grâce à un auto-répondeur.

Après l’achat, le client reçoit un e-mail de remerciement, expliquant également que l’équipe se tient à sa disposition pour tout problème de livraison, ou avec le produit. Puis un autre e-mail pour dire que la commande a été bien expédiée. Une fois que le produit est arrivé, un autre e-mail est envoyé automatiquement. L’occasion de savoir si la personne est satisfaite du produit et de lui demander de laisser une évaluation. Vous pouvez même offrir un petit bonus comme un e-book, ou un code pour un prochain achat. De quoi satisfaire pleinement vos clients, voire même les fidéliser !

Alors, prêt(e) à vous lancer sur Amazon FBA ? Avec ces 10 conseils, vous ne devriez pas rencontrer de difficultés.

À lire aussi :

Vendre sur Amazon

Faire de la publicité sur Amazon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *